loader image

Avec une croissance des ventes de près de 20% entre le premier semestre 2019 et celui de 2021, Baccarat confirme un regain d’activité, boosté par le e-commerce.

86,6 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Baccarat ne connait pas la crise. Après avoir dévoilé un projet résidentiel au cœur de Miami, la maison, connue pour ses pièces en cristal, a annoncé ses résultats pour le premier semestre de l’année 2021. Avec un chiffre d’affaires de 86,6 millions d’euros sur cette période, Baccarat a augmenté son résultat de 73,6% par rapport à l’année précédente, touchée par la crise sanitaire. Plus remarquable, les revenus de la marque d’arts de la table, de décoration, de luminaires, de bijoux et d’accessoires sont en hausse de 19,9% comparés au premier semestre pré-pandémique de 2019 où le chiffre d’affaires s’établissait à 74,2 millions d’euros.

Une croissance qui s’explique par les efforts de la maison envers sa transition numérique. L’entreprise a presque triplé ses ventes sur le canal online entre le premier semestre 2019 et 2021 et les a doublé par rapport à 2020. Baccarat a aussi confirmé une solide reprise sur l’ensemble du globe, notamment une croissance de 57,4% dans les Amériques – en comparaison au S1 2020. Le Japon a vu ses ventes augmenter de 9,9%, l’Asie de 13,9%, l’Europe de 12,8% et le reste du monde, particulièrement en Russie et au Moyen-Orient, a connu une hausse des résultats de 32,9%. La marge d’EBITDA de Baccarat – hors intérêts, impôts et amortissements sur les immobilisations corporelles et incorporelles – a atteint les 17,3%, contre 4% sur les six premiers mois de 2019. Hervé Martin, directeur général de Baccarat, a déclaré que la marque était en bonne voie pour battre tous ses records cette année “en termes de revenus, d’EBITDA et de flux de trésorerie”.

La cristallerie a aussi dû faire face à des changements notables dans sa gestion administrative. Si la marque lorraine avait été rachetée par la société d’investissement chinoise Fortune Fountain Capital en 2017, les difficultés liées au Covid-19 ont encore plus fragilisé sa santé financière en raison de défaut de paiement de ce repreneur. Quelques mois après le départ en mars 2020 de sa directrice générale Daniela Riccardi, en poste depuis 2013, la maison a annoncé que plusieurs fonds d’investissement internationaux s’étaient positionnés pour acquérir plus de 97% de Baccarat : Tor Investment Management, Sammasan Capital, Dolphin Capital, CEOF Holdings et Corbin Opportunitys. “Au-delà de la très bonne dynamique observée au cours du premier semestre 2021, nous sommes ravis de la réussite de la privatisation de Baccarat, qui permettra de consacrer les efforts et les ressources du groupe à l’investissement dans ses capacités de production, ainsi qu’à de nouvelles opportunités de croissance pour l’entreprise et pour la marque” a expliqué Bryant Stone, président de Baccarat.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account