Eric Briones, Directeur de publication du Journal du Luxe, revient sur la nouvelle campagne Femme signée par la maison Dior.

Maria Grazia Chiuri reste fidèle à sa ligne de grande prêtresse du Pop Feminism. Ici, la directrice artistique décline cette vision en mode disco, s’inspirant du travail de la mythique photographe Maripol aka « The gatekepers of the 80’s Club Culture », une génération immortalisée par ses Polaroïds de Basquiat, Warhol, Madonna, Haring ou encore Deborah Harry.

Au-revoir la sombre peinture flamande, bonjour l’empowerement en mode Culture Club post-disco ! Le vestiaire et les codes Dior s’enflamment d’une énergie pop-art électrisante.

En parfaite synergie avec la campagne Dior Homme, la Femme Dior revendique sa joie de vivre colorée à la gueule des « enfermistes » : en début de semaine, la maison proposait d’ailleurs une soirée disco à 1.000 privilégiés, le temps d’un défilé à Shanghai…

Dior 2021
dior femme
Dior
Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account