loader image

Inutile d’être un Saint-Paulois pour savoir que le village n’est pas uniquement fréquenté l’été.

Mais voilà quelques jours que l’automne est arrivé et les rues de Saint-Paul-de-Vence sont toujours aussi peuplées. Rues bondées, terrasses bien remplies, la commune ne désemplit pas ou presque. “On a toujours du monde jusqu’à mi-octobre, témoigne Damien, entre deux commandes au restaurant Chez Andréas. On travaille encore beaucoup, c’est toujours la folie!”

Un sentiment partagé par Kelly, vendeuse chez Fragonard. “Pour le mois de septembre on a plus de monde que d’habitude. On a fait une bien meilleure année que 2019 avant la Covid.”

Seule différence avec les années précédentes, le profil des touristes. “On a moins de clientèle étrangère, souligne Nicole Sobié de l’office de tourisme. Les Français sont très présents. Globalement ce mois de septembre est mieux que ce qu’on espérait par rapport à cette année bizarre qu’était 2020. Je pense que tous ceux qui n’ont pas pu partir l’an dernier l’ont fait cette année.”

“C’est une chance”

Si la plupart ont dû prendre leurs vacances en période scolaire, d’autres profitent des avantages du mois de septembre. “Il y a des intérêts au niveau des tarifs et en termes de monde”, affirme Véronique, retraitée, venue de la région bordelaise. “On ne serait pas venus à une autre période, témoigne avec le sourire ce couple de touristes venus pour visiter la fondation Maeght. On s’attendait quand même à ce que ce soit moins fréquenté mais c’est une chance. Lorsqu’il y a trop de monde il y a cette impression de piège à touriste qui apparaît. L’authenticité disparaît et le village perd de son charme.” Pour ceux qui voudraient retrouver la quiétude de Saint-Paul, il faudra patienter encore quelques semaines…

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account