Quel est votre parcours?

L’entreprise Ragni est une histoire de famille, elle a été créée par mon grand-père Victor en 1927. En véritable artisan, il avait d’abord créé une ferronnerie d’art, avant que mon père vienne rejoindre cette aventure, puis ces cinq enfants. Le travail, les rencontres et les opportunités nous ont menés, toujours en famille, vers la construction d’un nouveau chapitre, celui de l’éclairage public. J’ai pris mes fonctions de président de la société à la demande générale de la famille, lorsque mon frère est parti à la retraite en 2008.

Je ne m’y attendais pas, mais c’est une véritable richesse que de travailler en famille. Je travaille aujourd’hui avec mes fils Jean-Christophe et Stéphane, qui sont respectivement directeur export et directeur commercial France. Nous sommes dans une énergie positive et bienveillante. La passion, la créativité, et la proximité sont les trois valeurs fondamentales de l’entreprise qui nous guident au quotidien. L’audace de mes enfants et la sagesse de mes années d’expérience boostent notre vision commune et nous permettent de faire grandir la société. C’est une chance d’avoir pu leur transmettre le goût de l’entrepreneuriat, car c’est une véritable passion pour moi. C’est également une très grande fierté en tant que père.

Quelles actions avez-vous mises en place dans le cadre de votre transition énergétique et écologique ?

On s’est engagé il y a presque vingt ans dans une réflexion écologique. Trier les déchets faisait partie, au départ, d’une solution pour gagner en rentabilité. Elle s’est très vite transformée en une vraie conviction. Concrètement, nous avons agrandi les locaux, en les réunissant en un seul et même point, ce qui nous a permis de diminuer les trajets entre les différents bâtiments. Sur 20.000 m² de surface, nous sommes passés de l’éclairage à vapeur de mercure, à l’éclairage à LED. Ce changement nous fait économiser environ 50% d’énergie. Tous nos chariots élévateurs sont à présent électriques, et nos fours de peintures intègrent des technologies modernes, afin de consommer moins.

Les bâtiments doivent se moderniser pour accompagner cette nouvelle génération de l’industrie 4.0, tout en restant performant. Le 4.0, c’est de la technologie, mais au service de l’être humain, qui est le point central de la transformation et de l’amélioration de l’entreprise. C’est pour cela que nous impliquons tous les collaborateurs dans cette transition. Pour réussir à bien cette mission, nous avons embauché depuis bientôt deux ans une responsable RSE. Elle nous accompagne dans le développement de notre engagement au travers de l’intégration du principe de développement durable, dans l’ensemble de nos process, mais aussi la valorisation de l’humain pour maintenir un outil de travail sain et performant. Concevoir, fabriquer et commercialiser des équipements destinés à éclairer l’espace public, s’accompagne d’une réflexion permanente sur les conséquences de nos décisions. La responsabilité est en chacun de nous. La finalité est que nous souhaitons être exemplaires face à nos clients, en leur proposant un éclairage raisonné. 

Quel est votre bilan ?

En produisant et en travaillant de façon plus écologique, on réalise d’importantes économies, aussi bien énergétiques que financières. Prochainement, notre nouveau système informatique va nous permettre de faire d’importantes améliorations logistiques. Cette nouvelle solution organisationnelle va apporter un confort de travail supplémentaire à nos collaborateurs. La question du bien-être au travail est, pour moi, essentielle. Notre responsable du dialogue et du développement durable bouscule également nos habitudes, en nous alertant sur des choses que l’on pense être des détails, mais qui au final ont une grande influence sur l’environnement. C’est en responsabilisant l’ensemble des collaborateurs qu’on arrive à des résultats positifs. Et ce sont d’ailleurs tous ces changements, qui nous ont permis de passer la crise actuelle de façon plus décente.

Nos actions concrètes nous donnent aussi un potentiel supplémentaire pour décrocher de nouveaux marchés. Notre charte RSE, et notre adhésion au Global Compact en faveur du développement durable, nous permet de nous lancer de nouveaux défis chaque année, et ainsi performer dans le secteur de l’industrie, qui est hautement concurrentiel. Nos clients sont sensibles à notre engagement écologique, et il est essentiel, pour nous, de ne pas perdre la confiance des acteurs qui nous entourent.  

Vous êtes membre Bpifrance excellence: que vous apporte ce réseau?

Ces derniers mois ont été rythmés par de nombreux webinars, très enrichissants pour analyser les derniers sujets d’actualités. Le réseau Bpifrance nous permet de nouer de nouvelles relations professionnelles, qui ont incontestablement fait grandir notre entreprise. Nous avons pu bénéficier d’un accompagnement sur-mesure, pour mieux appréhender les enjeux de demain. La mise à disposition de tous ces experts nous permet d’avoir tous les outils en main pour accélérer notre développement de façon beaucoup plus sereine, aussi bien en France qu’à l’export. Leurs conseils sont très enrichissants, et nous permettent d’être plus agiles, face aux grands défis de l’entrepreneuriat.

Bpifrance est un acteur clef en France, qui nous a apporté de nombreuses garanties pour traverser cette crise, aussi bien structurelles que financières. Ma priorité a été de maintenir les emplois et leur accompagnement a été décisif quant à sa faisabilité. Avec les efforts de chacun, notamment de nos collaborateurs qui se sont fortement mobilisés, nous avons pu afficher des résultats plus qu’honorables. En tant qu’ambassadeur de la French Fab, mes valeurs rejoignent celle de Bpifrance qui a à cœur de défendre l’industrie française et mettre en avant notre savoir-faire. Je suis un fervent défenseur de l’économie circulaire, et en tant que membre de La Communauté du Coq Vert de Bpifrance, il est de mon devoir de transmettre ces bonnes pratiques, nécessaire à une économie plus verte. Cette communauté permet de réunir des entrepreneurs locaux, convaincus de la nécessité d’agir, qui ont déjà entamé leur transition, et qui cherchent à être informés et accompagnés par leurs pairs. C’est une réelle opportunité de pouvoir faire résonner la nécessité d’engager son entreprise vers une voie plus responsable. L’industrie française a de belles années devant elle, et chacun, à son niveau, à le pouvoir de lui redonner ses lettres de noblesse. 

Quels conseils donneriez-vous à un autre entrepreneur souhaitant s’engager dans la Transition Énergétique et Écologique?

Engager son entreprise dans une voie plus écologique est une question de bon sens. Un entrepreneur doit être à l’affût des sujets économiques et liés à son domaine, sous peine d’être devancé par des entreprises qui seront plus performantes. Les entreprises doivent se moderniser pour répondre aux grands enjeux écologiques du futur. Notre projet d’entreprise Next Gen fait d’ailleurs écho à cette quatrième révolution industrielle qui se profile. Il va améliorer notre lieu de production, grâce à des outils plus innovants et plus performants, de façon à produire plus rapidement, en utilisant moins d’énergie.

Et pour les entrepreneurs qui veulent avancer dans cette direction, je préconise de faire appel à Bpifrance, qui sont d’excellents conseils. C’est le partenaire idéal pour défendre et protéger les entreprises françaises, avec une équipe efficace et disponible, qui vous donneront les bons indicateurs avant d’agir. C’est très sécurisant pour un chef d’entreprise d’être entouré d’interlocuteurs aussi avertis, et d’être aussi bien accompagné dans la croissance de son entreprise. S’engager dans le mouvement French Fab de Bpifrance, c’est s’engager dans cette nouvelle ère, en conjuguant les forces de chacun. La transition énergétique et écologique est avant tout une aventure humaine : l’humain, c’est de l’énergie, et l’utiliser à bon escient, c’est l’économiser, et le rendre encore plus performant. 

Les entreprises peuvent jouer un rôle moteur dans cette profonde évolution. Le Jour E, qui se déroulera le 6 avril prochain dans une version 100% digitale, permettra d’accompagner concrètement les entreprises dans l’enclenchement de leur transition écologique et énergétique. Cet événement sera l’occasion de placer ce sujet au cœur des préoccupations des modèles économiques de demain. De nombreuses personnalités inspirantes et des entrepreneurs ayant réalisé la transition de leur entreprise viendront témoigner. Des sujets aussi variés que l’économie circulaire, les solutions pour réduire et mieux gérer ses déchets, ou bien encore l’enjeu majeur de la transition énergétique et écologique pour les acteurs financiers seront évoqués.

Tribu est le réseau social de Bpifrance qui pulse la croissance. Tous les entrepreneurs, experts et partenaires de Bpifrance regroupés en un seul lieu, ayant tous pour objectif de développer leur business par la mise en relation. Rejoignez le réseau d’entrepreneurs Tribu.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account