loader image

Question de Joce62

Que ce soit pour les personnes atteintes d’une maladie rare, souffrant d’un Covid long ou d’allergies connues, la dérogation au pass sanitaire est désormais possible en passant par son médecin traitant.

Bonjour Jocelyne, 

Jusqu’ici, les patients désireux de se faire vacciner et qui ne le pouvaient pas dénonçaient une “double peine.” Ils avaient d’ailleurs fait l’objet d’un long article sur nos sites mi-juillet, réclamant des solutions à leur inextricable situation. Elles ont tardé à venir.

Que ce soit pour les personnes atteintes d’une maladie rare, souffrant d’un Covid long ou d’allergies connues (chocs anaphylactique, allergies à des antibiotiques…), la dérogation au pass sanitaire est désormais possible en passant par son médecin traitant, précise depuis le 17 août le site officiel ServicePublic.fr

“Les personnes pour lesquelles la vaccination contre le Covid-19 est contre-indiquée peuvent demander à leur médecin un certificat médical pouvant être présenté dans les lieux, services, établissements et événements où le passe sanitaire est exigé”, précise donc le ministère  de la Santé.

Un décret, publié au Journal officiel le 8 août 2021, liste “les seules contre-indications à la vaccination qui dispensent de la présentation du pass sanitaire et de la vaccination obligatoire dans certaines professions”. Elles sont les suivantes:

  • allergie à l’un des composants du vaccin (notamment polyéthylène-glycols) ;
  • réaction anaphylactique au moins de grade 2 à une première injection du vaccin posée après expertise allergologique ;
  • épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication pour les vaccins Janssen et Astrazeneca) ;
  • syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique (PIMS) post-Covid-19 ;
  • une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré…) ;

Deux contre-indications temporaires ont également été retenues: un traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2, ou des myocardites (ou péricardites) survenues antérieurement à la vaccination.

Bonne journée!

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account