loader image

Après avoir dépassé le seuil symbolique de 1.000 patients la veille, les services de soins critiques comptaient vendredi 1.072 malades contre 1.015 jeudi et 872 il y a une semaine. 165 nouveaux patients ont été admis en 24 heures dans ces services qui traitent les cas les plus graves.

Cet indicateur était passé sous le seuil de 1.000 le 7 juillet, avant d’entamer une lente remontée.

Le nombre d’hospitalisations a aussi légèrement augmenté, avec 7.363 patients vendredi (dont 640 admis ces dernières 24 heures), contre 7.236 jeudi et 6.802 le vendredi précédent.

Santé publique France a qualifié vendredi d’”alarmante” la “tendance très forte à l’augmentation” des entrées à l’hôpital, tout en soulignant qu’on restait pour le moment “sur des niveaux biens inférieurs” aux vagues précédentes.

Le nombre d’hospitalisations sur sept jours est passé d’environ 1.700 à 2.700 en une semaine. Lors de la troisième vague, en avril, ce niveau était monté à “plus de 10.000”, et au cours de la deuxième vague, à l’automne 2020, “près de 20.000”, a souligné vendredi lors d’un point presse Delphine Viriot, épidémiologiste à l’agence publique.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account