loader image

La présidente de 11e chambre correctionnelle Caroline Viguier poursuivait la lecture de son jugement, avant de prononcer les peines à l’encontre de l’ancien président et des 13 personnes qui ont comparu à ses côtés, tous également déclarés coupables de complicité de financement illégal de campagne électorale.

L’ancien chef de l’Etat, absent de l’audience, “a poursuivi l’organisation de meetings”, après avoir été “averti par écrit du risque de dépassement” du plafond légal, a dit la présidente.

“Ce n’était pas sa première campagne, il avait une expérience de candidat”, a poursuivi la magistrate.

Nicolas Sarkozy encourt un an d’emprisonnement et 3.750 euros d’amende. Une peine d’un an de prison dont six mois avec sursis avait été requise à son encontre.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account