Il y a plusieurs mois, Burberry annonçait une collaboration d’envergure avec le jeu vidéo Honor of Kings.

De la mode au jeu vidéo.

Fin 2020, Burberry officialisait son partenariat avec Honor of Kings, un jeu de combat chinois rassemblant chaque jour quelques 100 millions de gamers, dont 50% de joueuses. Dévoilé ces jours-ci, le premier volet de cette collaboration prend les traits de deux « skins », des tenues virtuelles imaginées par le directeur artistique Riccardo Tisci pour Yao, héroïne emblématique du jeu.

burberry Honor of Kings
©Burberry

Réservés aux joueurs basés en Chine continentale, ces costumes digitaux reflètent l’ambition de la maison d’intégrer petit à petit l’univers du gaming, une stratégie amorcée notamment avec la création des jeux B Bounce, ou encore B Surf, et renforcée avec le partenariat noué entre Burberry et le géant technologique Tencent.


Afin de sublimer Yao, les codes de la maison ont été mêlés à l’univers d’Honor of Kings. Baptisé « L’esprit de la Nature », le premier costume se compose d’un classique trench-coat et d’un ensemble composé d’un top, d’un short et de cuissardes en tartan. « L’Esprit de la forêt et de l’océan » se veut être, quant à lui, une réplique virtuelle de l’une des silhouettes de la dernière collection de la marque : un look également disponible IRL, en ligne et en magasin. De quoi attirer un nouveau public tout en concrétisant les ventes virtuelles de la GenZ chinoise en achat réel.

Crédits visuels : ©Burberry

Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account