#DEEPTECH: Déployer l’hydrogène vert pour accélérer la transition énergétique


Gérard Gatt, fondateur et président de la start-up Sakowin, a créé un dispositif innovant de production d’hydrogène qui est en train de révolutionner le domaine des énergies renouvelables, notamment dans les secteurs de l’industrie et de la mobilité.

Quel est votre parcours?

Ma carrière a débuté il y a plus de trente ans, quand je suis arrivé au sein de la start-up Citrix Systems aux Etats-Unis. J’ai vu grandir cette entreprise qui est passée de 17 collaborateurs à 4000 aujourd’hui. Ces dix ans passés là-bas m’ont permis d’avoir une vision globale des étapes qu’une jeune entreprise peut vivre. A mon retour en France, j’ai ainsi pu accompagner de jeunes startups dans leur lancement. J’ai rejoint ensuite une entreprise dans laquelle j’avais investi, puis en 2016, j’ai commencé à m’intéresser à l’hydrogène.

Pourquoi avoir créé votre start-up?

Mes recherches sur le sujet m’ont amené à m’intéresser plus particulièrement à une façon de régler la problématique de production de l’hydrogène. A l’heure actuelle, la production, le stockage, le transport et la consommation ne sont pas réalisés sur un même site. Cela fait donc considérablement augmenter le coût de l’hydrogène. Cette problématique n’était donc pas résolue, alors même que l’hydrogène permet d’atteindre l’objectif zéro émission nette de CO2 d’ici 2050, fixé par la Cop 21.

 Comment révolutionne-t-elle le secteur?

Notre technologie est basée sur des réacteurs compacts insérés dans des armoires modulaires, qui permettent de produire directement de l’hydrogène décarbonée sur site, en utilisant le méthane comme source énergétique. Nous travaillons avec des laboratoires scientifiques français et étrangers, ainsi que des partenaires qui nous permettent de bénéficier de leur savoir-faire et de leur technologie, en ce qui concerne la décomposition du méthane. Cette solution est intéressante pour la mobilité car elle permet de s’affranchir du transport et du stockage et, ainsi, diminuer les coûts de production. Cette approche apporte aussi une solution aux industriels utilisant fréquemment du gaz pour continuer leur activité sans émettre de CO2. C’est un moyen pour accélérer la transition énergétique de façon massive.

Quels sont vos objectifs cette année et votre ambition à 5 ans?

Optimiser ce procédé pour arriver à l’industrialiser, puis automatiser ce système pour permettre de récupérer l’hydrogène et le carbone sous forme solide de manière plus simple. Le carbone sera envoyé vers des sites d’exploitation. Notre dernier objectif consiste à arriver au stade de scale-up (sortir de l’état de start-up et changer d’échelle grâce à une stratégie d’accélération de la croissance) en passant sur un équipement plus important qui va permettre de produire jusqu’à une tonne d’hydrogène par jour.

Comment les experts de Bpifrance vous ont-ils accompagné? 

Avec leur vision large sur les dispositifs de financement qui existent en France, Bpifrance a permis de nous orienter sur nos besoins en tant que start-up pour développer notre produit. La subvention accordée sur un partenariat régional innovation fait émerger non seulement un produit, mais fait réfléchir toute la filière du domaine des énergies renouvelables. Bpifrance finance des projets à leur étape initiale, c’est une excellente opportunité pour l’innovation française.

Que vous apporte la communauté Les Deeptech?

Le networking qu’on peut trouver au sein de la communauté Les Deeptech est l’une des clés essentielles pour créer des connexions avec des entreprises innovantes ou des centres de recherches liés à mon domaine. Il en ressort des pistes intéressantes à chaque prise de contact. Faire partie de cette communauté offre à la start-up une plus grande visibilité. 

Quels conseils donneriez-vous à un autre entrepreneur qui veut se lancer dans l’aventure Deeptech?

Il faut être sûr de ses convictions et prendre le temps de bien mûrir son projet. Il faut aussi savoir avancer humblement; si le projet doit réussir, les choses prendront forment naturellement. Un entrepreneur doit adopter un mode de fonctionnement permaculturel : il doit prendre des décisions qui doivent aller dans un sens vertueux dans le respect de l’environnement. L’humain est au centre de tout, il a besoin de reprendre conscience de son rôle en contribuant au bien-être général au travers de ses projets.

Pour suivre toute l’actualité deeptech et trouver des outils pour booster sa startup, rendez-vous sur https://www.lesdeeptech.fr/. Rejoignez le réseau d’entrepreneurs Tribu de Bpifrance qui pulse la croissance. Tous les entrepreneurs, experts et partenaires de Bpifrance regroupés en un seul lieu, ayant tous pour objectif de développer leur business par la mise en relation. Pour plus d’informations : https://tribu.bpifrance.fr/

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account