L’ancien directeur artistique de la maison de mode Lanvin s’est éteint à l’âge de 59 ans des suites du Covid-19, selon une information de l’Agence France Presse.

L’annonce de la disparition du créateur israélo-américain a notamment été confirmée par le groupe de luxe Richemont, avec qui Elbaz avait lancé sa marque AZ Factory à l’automne 2019.

« C’est avec un choc et une immense tristesse que j’ai appris le décès soudain d’Alber, a indiqué Johann Rupert, Président de Richemont. Alber avait la réputation largement méritée d’être l’une des figures les plus brillantes et les plus aimées de l’industrie. J’ai toujours été séduit par son intelligence, sa sensibilité, sa générosité et sa créativité débridée. C’était un homme d’une chaleur et d’un talent exceptionnels, et sa vision singulière, son sens de la beauté et son empathie laissent une impression indélébile. »

« Sa vision inclusive de la mode a permis aux femmes de se sentir belles et à l’aise en mélangeant l’artisanat traditionnel et la technologie – des projets très innovants qui cherchaient à redéfinir l’industrie » a précisé l’homme d’affaires, indiquant qu’il perdait « non seulement un collègue, mais un ami bien-aimé. »

Après des passages chez Guy Laroche et Yves Saint Laurent, Albert Elbaz avait pris la tête de la création de Lanvin en 2001 avant d’en être brutalement remercié en 2015. En janvier dernier, le créateur avait présenté la première collection de son nouveau label, AZ Factory, un projet qu’il considérait comme « un nouveau départ. »

Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account