BENITEZ (7) : un premier arrêt face à Touré (23’), qui l’a ensuite trompé de près après un corner sur lequel il est un peu statique. Il a fait l’inverse en seconde période pour soulager toute sa défense dans les airs, sorti une belle volée de Pallois (75’) , une autre tentative de Traoré (78’) et une frappe splendide de Blas (86’).

DANILIUC (4) : il s’est fait peur sur une passe affreuse plein axe et a eu du mal face à la vitesse de Simon. Remplacé par Lotomba (61’).

TODIBO (6) : il a dû s’employer pour contrer Simon et venir en aide à Daniliuc. Un gros tacle dans sa surface pour contrer Kolo Muani (53’). Il a eu le mérite de ne rien lâcher.

SALIBA (5) : de retour dans le onze après avoir contracté la Covid, il s’est raté à la réception d’un corner de Simon et offert le 2-1 à Touré. Calme à la relance et précieux dans le jeu aérien sur la fin.

KAMARA (6) : un centre parfait pour la tête de Dolberg (26’) et beaucoup de présence dans son couloir gauche.

CLAUDE-MAURICE (5) : il a manqué de spontanéité dès la 2e minute sur un service de Dolberg. L’international Espoirs n’a pas tout réussi, mais il n’a jamais cessé de proposer des solutions dans l’entrejeu.

THURAM (6) : il est allé obtenir un penalty comme un grand après une belle percée stoppée par Touré (10’). Placé devant la défense en l’absence de Schneiderlin, il a été dans la lignée de son excellente prestation face à l’OM avant la trêve.

LEES-MELOU (6) : une première frappe du droit enroulée détournée par Lafont (40’), une deuxième du gauche superbe repoussée par le poteau (48’). Moins en vue ces dernières semaines, il a répondu aux attentes.

MYZIANE (4) : il a raté beaucoup de choses en première mi-temps. Un bon débordement à la 49e mais un gros manque de justesse technique dans l’ensemble. Remplacé par Rony (61’).

DOLBERG (8) : une première période de grande classe avec un penalty inscrit avec autorité et un deuxième but magnifique. Le Danois aurait pu doubler son total sans les nombreuses parades de Lafont (23’, 26’, 36’). Il n’avait plus marqué depuis près de six mois en Ligue 1 (Nice – Lille, le 25 octobre).

GOUIRI (6) : il a fait des grosses différences sur son côté gauche à chaque fois qu’il a accéléré et offert un caviar à Dolberg, avec lequel il s’entend de mieux en mieux. Très facile balle au pied. Remplacé par Ndoye (84’).

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account