Mis à jour le 18/04/2021 à 22:13

Publié le 18/04/2021 à 22:13

Le président de la République, Emmanuel Macron.
Photo AFP

Emmanuel Macron donne un bon point à Nice pour la sécurité et accorde d’autres renforts de policiers à la ville


Entre Christian Estrosi et Emmanuel Macron, les relations sont au beau fixe. Le maire LR de Nice avait même incité son parti, l’été dernier, à “passer un accord” avec le chef de l’Etat en vue de la prochaine présidentielle.

Ces bonnes relations, qui ont le don de provoquer des poussées d’urticaire chez bon nombre de responsables des Républicains, ont trouvé un nouvel écho dans l’interview que le Président a donné au Figaro.

“En matière de sécurité comme dans d’autres, quand État et communes avancent main dans la main, comme cela a été illustré dès juillet dernier à Nice, c’est une bonne nouvelle pour les citoyens”, souligne Emmanuel Macron.

Il fait référence à l’hôtel des polices qui doit voir le jour à la place de l’ancien hôpital Saint-Roch et regrouper les services de police nationale et municipale. Un projet lancé sous François Hollande et qui a prospéré sous son successeur.

Dans le cadre du plan contrat de relance et de transition écologique signé il y a quelques jours entre l’Etat et la Métropole Nice Côte d’Azur, le financement de l’Etat a été porté à 200 millions d’euros sur un coût de 220 millions.

Renforts de policiers

La ville de Nice a également bénéficié récemment d’un renfort de soixante policiers nationaux.

Vingt-deux en plus devraient arriver prochainement: Emmanuel Macron s’y est engagé lors d’un entretien avec Christian Estrosi.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account