Ce jeudi 15 juillet vers 11 h, un individu a fait irruption au bureau de tabac de l’opéra, rue saint François-de-Paule, en hurlant “Allah Akbar”. Le commerçant du Vieux-Nice a alors immédiatement enclenché le bouton d’alerte, dont la mairie a équipé les commerces volontaires.

Une équipe de police municipale est intervenue rapidement et a pu interpeller l’homme, qui n’en était pas à son coup d’essai. Selon plusieurs commerçants du Vieux-Nice, il avait déjà commis ce genre de faits. Il est actuellement en garde à vue au commissariat Auvare.

Anthony Borre, premier adjoint de la ville de Nice, a salué ce jeudi matin le bon réflexe du commerçant et la réactivité des équipes de la police municipale.

Lendemain de 14-Juillet

L’incident survient au lendemain des commémorations de l’attentat du 14-Juillet 2016 à Nice, qui avait causé la mort de 86 personnes sur la Promenade des Anglais.

Lors du déclenchement de l’alarme, grâce au bouton d’alerte, les caméras situées à proximité d’un commerce sont automatiquement orientées vers lui pour suivre la fuite des auteurs de méfaits et ainsi faciliter leur interpellation.

Le Centre de supervision urbain peut également se connecter au réseau de caméras “privées” du commerce, en cas de demande formelle du gérant de l’établissement.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account