“Sur les 23 jours, j’ai passé moins d’une heure dehors”, explique à l’AFP le recordman, soutenu dans son défi par de nombreux légionnaires venus se relayer à ses côtés, mais aussi quelques personnalités et des anonymes, en virtuel, via les live qu’il a proposés chaque jour sur les réseaux sociaux.

“Michel Drucker, Jean-Luc Lahaye, Christophe Tiozzo et bien d’autres sont passés me voir et ont été impressionnés. Les Légionnaires, eux, m’ont regardé, hallucinés: “d’où il vient ce mec?! De quelle planète il arrive?!”. Pour moi, ça n’a rien de monstrueux, physiquement et musculairement, ça ne m’a pas paru vraiment compliqué”, raconte le champion, qui a battu son quinzième record du monde, tous homologués par le Guinness World Records.

Prochain objectif: cent Ironman

Pascal Pich, qui vit à Savignargues (Gard), s’était notamment illustré dans ce genre de performances en améliorant le record du monde des 6 jours (soit 3.165 km) en mai 2018. Un an plus tard, il alignait 12 Ironman (triathlon version extra-large) en indoor, soit 2.700 km réalisés en natation, vélo et course à pied à la Foire de Paris.

Au Fort de Nogent, il a pédalé comme un fou pour récolter des dons pour l’association Ondes positives pour l’hyperinsulinisme et “pour mettre en avant l’institution” qu’est la Légion Etrangère.

Il a accompli son défi le jour de célébration de la bataille de Camerone, où une soixantaine de légionnaires avait tenu tête à 2000 Mexicains, le 30 avril 1863 pour ce qui est devenu un élément fondateur de la Légion Etrangère.

À 57 ans, Pascal Pich n’entend pas s’arrêter là: il a dans son viseur d’enchaîner cent Ironman en réussissant dix deca Ironman (un deca Ironman: 38 km de natation, 1.800 km à vélo et 423 km à pied). Il espère démarrer son défi en avril 2022 à la Foire de Paris.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account