loader image

C’était le projet de leur vie. Il est train de se transformer en cauchemar. Selon France 3, un couple de Lyonnais a fait l’acquisition en juin dernier d’une maison lors d’une vente aux enchères. Montant de la transaction? 1 million d’euros.

“Ça faisait longtemps qu’on cherchait, plus d’un an et demi. Même s’il y a des travaux à faire en extérieur, c’est un bien d’exception”, raconte le propriétaire de ce bien situé en banlieue lyonnaise à nos confrères de France 3. 

L’enjeu de la trêve hivernale

Mais problème: le désormais ancien propriétaire… refuse de partir. Il aurait dû quitter les lieux au mois d’août. “C’est une situation qui est sans contrôle, sans limite, et la trêve hivernale arrive”, s’inquiète le nouveau propriétaire qui voit les frais s’accumuler. En plus des 4.000 euros de prêt de son crédit immobilier à rembourser tous les mois, le couple doit se loger et loue un appartement pour 800 euros. 

Le couple a saisi un huissier de justice, qui a transmis à l’ancien propriétaire un commandement de quitter les lieux. La préfecture pourrait décider d’une expulsion avec les forces de l’ordre, mais seulement s’il y a une possibilité de relogement. Si l’autorisation d’expulsion n’est pas donnée avant le 1er novembre (date de début de la trêve hivernale jusqu’au 31 mars), seul l’Etat pourra alors les indemniser. 

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account