loader image

Dans sa chute, la victime a été blessée à un bras. Deux suspects, un mineur et un majeur, ont été placés en garde à vue ce week-end, selon le parquet de Nice. Une enquête confiée à la police judiciaire est en cours.

Si l’adolescent a été remis en liberté, l’homme qui est soupçonné d’avoir fait chuter la commissaire de police, a été placé en détention provisoire lundi soir par le juge des libertés et de la détention.

Dans le cadre de la procédure dite de comparution différée, le parquet a décidé de le renvoyer devant le tribunal correctionnel le 3 octobre pour y répondre de violences aggravées commises sur une personne dépositaire de l’autorité publique. Une expertise psychiatrique du suspect a également été ordonnée, ses facultés mentales semblant altérées a précisé son avocat Me Virginie Parriaux.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account