Le groupe PUIG, propriétaire des marques suscitées, annonce mettre fin à l’usage de ces cuirs.

Une démarche commune au portefeuille fashion de PUIG.

Dans un entretien accordé à la branche britannique de l’organisme de défense des droits des animaux PETA, le groupe espagnol a en effet annoncé cesser d’utiliser les peaux de serpents, crocodiles et autres espèces animales exotiques au sein des collections de ses griffes de mode.

Si PUIG entame cette démarche au nom du bien-être animal, il entend également “viser à laisser un monde meilleur aux prochaines générations“.

Le groupe a précisé que des mesures concrètes avaient déjà été mises en place au sein de certaines de ses enseignes, dont CH Caroline Herrera : les pièces en peaux exotiques actuellement commercialisées par la marque seront ainsi les dernières du genre.

Avec cette décision, Jean Paul Gaultier, Nina Ricci, Paco Rabanne, Carolina Herrera et Dries Van Noten viennent grossir les rangs des marques et maisons ayant cessé d’utiliser le cuir exotique dans leurs créations, à l’image de Mulberry ou encore de Chanel.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account