Mis à jour le 06/04/2021 à 22:39

Publié le 06/04/2021 à 22:37

Niko Kovac, entraîneur de l’AS Monaco.
Photo Jean-François Ottonello

“La Coupe est une compétition différente”, selon Niko Kovac après la victoire de Monaco contre Metz


Après le 4-0 en championnat contre Metz, l’AS Monaco a dû recourir aux tirs au but pour éliminer les Messins de la Coupe de France.

Niko Kovac (entraîneur de Monaco)

” La Coupe est une compétition différente. On a parfois besoin des tirs au but pour passer. Ils sont tous bien frappés ce soir excepté un. On a touché la barre, eu des occasions et cette victoire est méritée. Je n’étais pas content de notre première période, on a manqué d’intensité et d’agressivité à la perte du ballon. On était lents. La seconde était meilleure. On avait changé six joueurs par rapport au match de championnat contre Metz, c’est peut-être ce qui explique cela. J’ai sorti Benoît (Badiashile, NDLR) à la mi-temps parce que je n’étais pas content de sa performance. Il manquait de la vitesse dans ses décalages et ne fixait pas assez l’adversaire. Avec Djibril (Sidibé) et Ballo, ce n’était pas assez fluide. Il fallait mettre plus d’allant et de pression sur Metz, changer plus vite de côté avec le ballon. Cette première période est un avertissement. Ce n’était qu’un match, je ne suis pas inquiet. C’est normal de jouer parfois avec mois de qualité, mais j’espère une meilleure prestation dimanche contre Dijon (en Ligue 1, 17h05). Je n’ai pas le sentiment que certains jeunes accusent le coup physiquement. Quand on regarde leurs datas, je ne peux pas dire qu’on n’est pas bien préparés physiquement. Ce n’était pas un grand jour dans l’utilisation du ballon, mais ce n’était pas un problème physique. Ce que je pense de cette nouvelle victoire en Coupe ? Je suis chanceux. J’ai de la réussite depuis que j’entraîne. Vingt-deux victoires en vingt-trois matchs, c’est parfait (sourire). On n’avait pas beaucoup travaillé la séance de tirs au but. A l’entraînement ou en match, ce n’est pas la même pression. J’espère qu’on n’aura pas besoin d’aller aux tirs au but la prochaine fois.”

Frédéric Antonetti (entraîneur de Metz)

“On est déçus d’être éliminés et de perdre aux tirs au but, parce qu’on a fait un match courageux. Ce soir, l’arbitrage a été bon donc on a pu rivaliser avec Monaco, il y a eu match, même si cette équipe est supérieure à nous. J’ai toujours en travers de la gorge l’arbitrage de samedi. Je voulais voir une réaction par rapport à cette rencontre et on a montré qu’on était présents. Monaco a eu peu d’occasions dangereuses. J’avais fait le choix de rentrer à Metz entre le match de championnat et celui de Coupe, je ne voulais pas que les joueurs se croient en vacances à l’hôtel, près d’un port et de bateaux qui coûtent 30 millions d’euros (sourire). “

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account