Mis à jour le 25/03/2021 à 11:49

Publié le 25/03/2021 à 11:44

Johnny Depp.
Photo AFP

La justice britannique refuse à Johnny Depp un procès en appel contre le Sun, qui l’avait qualifié de mari violent


La justice britannique a refusé ce jeudi à Johnny Depp un procès en appel, après sa défaite contre le Sun, qui l’avait qualifié de mari violent envers son ex-épouse Amber Heard.

Le 2 novembre dernier, l’acteur d'”Edward aux mains d’argent” et “Pirate des Caraïbes” avait perdu son procès en diffamation à Londres contre News Group Newspapers (NGN), société éditrice du Sun. Il reprochait au tabloïd d’avoir présenté comme en fait avéré, en avril 2018, qu’il était un mari violent, ce qu’il conteste.

A la suite du jugement qu’il avait qualifié de “surréaliste“, l’acteur américain de 57 ans avait dû renoncer à son rôle dans le prochain film de la série “Les Animaux Fantastiques”, adapté des ouvrages de l’auteure de Harry Potter, J. K. Rowling.

S’appuyant essentiellement sur les déclarations de l’actrice américaine Amber Heard, le Sun avait invoqué pour sa défense 14 épisodes de violences, tous contestés par Johnny Depp. Après trois semaines d’audience en juillet, le juge Nicol avait tranché en faveur du tabloïd. Il avait estimé dans son jugement que les qualificatifs du Sun étaient “substantiellement vrais” car “la grande majorité des agressions présumées ont été prouvées“.

Le premier procès devant la Haute Cour, souvent en présence du comédien et de son ex-femme, avait donné lieu à un grand déballage de leur vie privée, parfois dans les détails les plus scabreux.

Johnny Depp traverse décidément une période difficile, lui qui peine toujours à vendre son domaine du Plan-de-la-Tour dans le Var. Il a récemment baissé son prix de 9 millions d’euros pour attirer d’éventuels acquéreurs.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account