Dans le cadre du plan de relance économique du pays, la transition numérique des entreprises monégasques représente un enjeu important pour le gouvernement. Pour intégrer au projet les professionnels – a minima 25 000 entités (petits commerçants, PME, multinationales) inscrites aux registres du commerce et de la Direction de l’expansion économique – le gouvernement, associé à l’Agence monégasque de Sécurité numérique, lance la signature électronique.

“Échanges optimisés et sécurisés”

Équivalent de la signature manuscrite pour un document dématérialisé, la signature électronique a pour objectif de démontrer qu’un document a été signé par une personne identifiée, qu’il n’a pas été modifié, et de façon intimement sécurisée.

“Cette mesure permet des échanges optimisés, identifiés et plus sécurisés entre les différentes parties prenantes, souligne le conseiller du gouvernement-ministre des Finances et de l’Économie, Jean Castellini. Elle établit un socle commun pour les interactions électroniques entre les administrés, les entreprises et les autorités publiques.” Cette initiative était l’un des chantiers du programme de transition numérique sur le Rocher, Extended Monaco, instaurée par la loi Principauté numérique, votée en décembre 2019.

Avantageux pour les entreprises

“Cela va simplifier la vie des entreprises et des usagers de la Principauté, pour tous les actes du quotidien qui nécessitent une signature, ajoute Frédéric Genta, délégué interministériel chargé de la transition numérique. Monaco rejoint ainsi des États avancés sur le plan technologique qui ont déjà déployé des initiatives similaires. Pour nos entreprises, c’est plus de sécurité, de rapidité, d’économies et de gain d’espace, et ce d’autant plus dans un contexte où le distanciel est devenu la norme.”

Concrètement, des avantages “considérables” sont avancés. Un gain de temps qui découle de l’absence d’impression et de transmission des originaux papiers aux clients, fournisseurs, salariés.Une sécurité renforcée avec “des signatures qui garantissent l’intégrité d’un document, son authenticité et sa non-répudiation”. Une diminution des coûts et une initiative éco-responsable de par la réduction des impressions, de l’archivage papier et de l’acheminement des documents.Mais également une simplicité d’utilisation et une fluidification de la relation client, “les actions contractuelles pouvant s’effectuer à distance par des échanges de documents numériques à force probante”.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account