Après Cartier dans ses murs, Artcurial se tourne vers le patrimoine d’une autre maison, et plus particulièrement d’un créateur, Kenzo Takada. Les biens de son appartement parisien seront mis aux enchères le 11 mai prochain.

Le sens de l’esthétique par Kenzo Takada.

Décédé le 15 octobre dernier en pleine Fashion Week, Kenzo Takada a su insuffler au monde de la mode son style enthousiaste et accessible, s’imposant comme l’un des plus grands couturiers de sa génération.

Installé pendant 15 ans dans le quartier parisien de Saint-Germain-Des-Prés, Kenzo Takada avait su décorer son appartement à son image entre entre oeuvres d’art précolombiennes, mobilier Art Déco, pièces contemporaines… Au total, ce ne sont pas moins de 600 pièces qui seront mises aux enchères le 11 mai prochain sous la directive d’Artcurial et en partenariat avec Christie’s.

« La collection Kenzo reflète à merveille l’œil de ce créateur de génie également décorateur épris de civilisations qui savait, comme pour ses créations, parfaitement marier des cultures différentes. »

Stéphane Aubert, Commissaire-priseur & Directeur Associé d’Artcurial

kenzo takada artcurial
©Artcurial

Parmi la grande variété de pièces mises en vente, les acheteurs pourront notamment découvrir des tableaux peints par Kenzo Takada en personne, un cheval Hinoki en bois de la période Han – estimé entre 20.000 et 30.000€ – ou encore un torse de Bouddha datant du IIIe siècle.

vente enchères mobilier kenzo
©Artcurial

Parallèlement, une vente en ligne proposera plus d’une centaine de créations de la collection personnelle du créateur.

Crédits visuels : ©Artcurial

Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account