“Si tous les prêtres étaient comme le père Costa, les églises seraient pleines.” La cité des Arts est en deuil. Le prêtre Antoine Costa, qui a passé 24 ans à la paroisse de Vence avant de la quitter en 2009, est décédé mardi matin. Il avait 87 ans. Les Vençois se souviennent. Et ne tarissent pas d’éloges à son sujet. Les compliments pleuvent. Des jeunes le surnommaient même “papa Costa”. C’est dire.

“Un homme de Dieu avec un charisme fou”

“C’était un homme de Dieu avec un charisme fou. Il était lumineux. On perd un homme merveilleux”, se souvient Catherine Ciais, une Vençoise au service de la paroisse pendant vingt-cinq ans aux côtés du père Costa. “Toujours à l’écoute”, ajoute Liliane Siguier, qui s’occupe de l’accueil à la paroisse.

Niçois d’origine, Antoine Costa a fait des études au Petit séminaire avant de partir “faire ses classes” dans la Roya. Puis direction Menton pour s’occuper des jeunes. Avant de poser ses valises à Cagnes-sur-Mer et à Vence, dans la cathédrale Notre-Dame-de-la-Nativité. Il y restera 24 ans. “Je suis arrivé à Vence en 1985, j’ai célébré mon premier baptême le 1 septembre 1985”, racontait-il dans nos colonnes en 2009, quelques mois avant son départ.

À 75 ans, il s’était retiré de la cité des arts pour retourner à ses racines. Emportant avec lui, jusqu’à Nice, ses joies et ses peines. “Quand on reste tant d’années, on finit par connaître beaucoup de personnes”, livrait-il dans la même interview. Un souvenir impérissable à Vence? “Lorsqu’une poignée de bénévoles a refait la cathédrale en une semaine.”

Une fois à la retraite, cet homme de foi n’a pas mis de côté sa dévotion. “Quand il a quitté Vence, il est venu à Nice Nord, à la paroisse Bon Pasteur. Il était prêtre auxiliaire mais il est resté très actif”, se remémore Didier Dubray, doyen du doyenné Cagnes-Vence (1).

“Une force de la nature”

“C’était un homme qui avait dépassé les 80 ans. Il faisait encore du ski il y a trois ans. Il avait une vraie passion pour la marche, il connaissait tous les sentiers du département. C’était une force de la nature”, conclut Didier Dubray. En 2009, Régis Lebigre, alors premier adjoint, lui avait remis une médaille de la ville. Hier, c’est en tant que maire qu’il a pris la parole pour dire ses derniers mots au père Costa: “Son humilité, son écoute, sa disponibilité, sa tolérance, sa grande ouverture d’esprit lui ont toujours permis de vivre pleinement la proximité avec les Vençois sans aucune barrière d’âge, de condition sociale, de religion ou d’appartenance politique.

1. Un doyenné est une circonscription administrative qui regroupe plusieurs paroisses.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account