loader image

Le procureur avait requis un peu plus tôt ce jeudi soir neuf mois de prison, une peine aménageable, et cinq ans d’interdiction de stade, la peine complémentaire maximale prévue par le code des sports, pou le supporter qui avait fait un salut nazi lors de l’OM-Nice, le 22 août.

Finalement il a été condamné à un an de prison avec sursis et trois ans d’interdiction de stade.

Blazer, chemise blanche, Arnaud, 30 ans, commercial, comparaissait libre ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Nice.

Placé en détention le 3 septembre lors de sa première comparution, il a obtenu sa libération sans contrôle judiciaire le 21 septembre devant la cour d’appel, à la satisfaction de son avocat Me Mathurin Lauze.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account