loader image

C’est l’un des vaccins anti-Covid les plus attendus: le vaccin Sanofi, développé avec GSK. Ce sérum, à protéine recombinante devrait être disponible d’ici décembre 2021. De quoi ajouter un vaccin supplémentaire à l’arsenal vaccinal déjà disponible. 

En parallèle de ses essais cliniques de phase 3, actuellement en cours, le laboratoire a lancé une étude pour positionner ce dernier comme un vaccin de rappel vaccinal. 

En décembre dernier, les espoirs de voir un vaccin français sur le marché s’évanouissaient lorsque la firme pharmaceutique annonçait un retard de six mois pour son principal vaccin contre le Covid.

Mais neuf mois plus tard, l’accouchement est proche. Les résultats des essais cliniques sont attendus au quatrième trimestre de cette année, et une mise sur le marché pourrait intervenir très rapidement, sitôt que les autorités sanitaires européennes l’auront approuvé. 

Ce vaccin, à protéine recombinante, basé sur le modèle du vaccin contre la grippe pourrait venir gonfler les rangs des vaccins déjà existants: Pfizer / BioNtech, Moderna, Janssen ou encore AstraZeneca.

Mais comme l’avait indiqué la ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher à BFM Business, le potentiel de ces vaccins réside surtout dans la possibilité qu’ils servent de vaccin de rappel. “Ce qui nous intéresse, c’est leur potentiel en tant que rappel”, avait expliqué la ministre en évoquant les vaccins Valneva et Sanofi. 

Selon Agnès Pannier-Runacher, le laboratoire Sanofi “travaille d’ores et déjà sur des rappels” qui ont “d’excellents résultats, peut-être plus prometteurs que les rappels de vaccins ARN messager“.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account