loader image

Deux ans et demi après sa disparition, Karl Lagerfeld sera à l’honneur d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s. Au total, plus de 1.000 lots issus de ses résidences de France et Monaco seront proposés.

Mobilier, décoration, objets personnels et vêtements.

Alors qu’Artcurial s’était chargé de mettre aux enchères les biens du défunt couturier Kenzo Takada en février dernier, c’est la maison Sotheby’s qui s’occupe de la commercialisation des pièces personnelles de Karl Lagerfeld. Organisées pour la fin de l’année, les enchères, baptisées “Karl Lagerfeld’s Estate”, rassemblent des meubles, des éléments de décoration, des voitures, des affiches, des vêtements ou encore des objets personnels, en provenance directe des diverses résidences françaises et monégasques du Kaiser de la Mode.

Grand collectionneur dans l’âme, le passionné des arts qu’était Karl Lagerfeld avait accumulé bon nombre de pièces de différentes époques. Comme mentionné par Sotheby’s, le couturier a été adepte tant de l’Art Déco dans les années 70, que du design coloré du groupe Memphis dans les années 80 et des arts décoratifs français du XVIIIe siècle, se laissant séduire par le design contemporain les 20 dernières années de sa vie. 

Maison de Karl Lagerfeld à Louveciennes ©avec l’aimable autorisation de Sotheby’s 

Parmi les lots, les acheteurs pourront par exemple retrouver une chaise Zenith en métal de Marc Newson datant de 2003, l’œuvre “Dom Pérignon Balloon Venus” de Jeff Koons, une sculpture de Nicolas François Daniel Lhuillier, le portrait du créateur par Takashi Murakami, une malle signée Maison Goyard, un service de table Meissen ou encore l’affiche “L’inhumaine” de Burkhalter. Si l’évènement intègre de nombreux meubles et objets de décoration, la vente présentera également quelques voitures – trois Rolls-Royce -, plus de 200 paires de mitaines en cuir et des vestes signées Dior, Saint Laurent et Martin Margiela. 

 “Dom Pérignon Balloon Venus” de Jeff Koons ©avec l’aimable autorisation de Sotheby’s

Alors que la vente est vue par Sotheby’s comme un hommage au couturier, sa mémoire ne cesse d’être honorée par l’industrie. La vie professionnelle et personnelle de Karl Lagerfeld sera ainsi au cœur d’une série Disney+ produite par Gaumont tandis que sa marque éponyme a lancé, à l’occasion de son anniversaire le 10 septembre dernier, sa toute première collection de NFT.

Les ventes “Karl Lagerfeld’s Estate” se dérouleront à Monaco les 3, 4 et 5 décembre ; à Paris les 14 et 15 décembre ; à Cologne au printemps 2022 mais aussi en ligne où des sessions sont prévues du 26 novembre au 6 décembre, puis du 6 au 16 décembre 2021.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account