La maison de couture emmenée par le directeur artistique Jonathan Anderson initie de nouvelles pièces exclusives nées de l’upcycling.

Un sac Woven conçu à partir de matériaux d’archives.

Après Jacquemus et ses fleurs emballées dans des chutes de tissus ou encore les récentes sneakers LV Trainer Upcyling de Louis Vuitton, c’est au tour de Loewe de miser sur la revalorisation de ses déchets textiles.

Bien décidée à aligner son ADN de marque avec les valeurs green de plus en plus prônées par les nouvelles générations de consommateurs, la griffe dévoile ces jours-ci The Surplus Project, une série de sacs à main composés uniquement à partir de morceaux de cuir issus de ses anciennes collections.


Ces excédents haut-de-gamme ont fait l’objet d’un tri, d’une optimisation et d’un assemblage basé sur l’harmonisation des différentes teintes disponibles au sein du stock afin de donner vie à une nouvelle version du sac Woven. Présenté pour la première fois au sein de la collection Printemps-Été 2015 de la maison, ce cabas se décline ici dans un format légèrement réduit, tout en empruntant au design caractéristique du modèle de base, qui repose sur le tressage artisanal de bandes de cuir façon mosaïque.

Ce projet de valorisation s’inscrit dans la lignée de la collection Eye/LOEWE/Nature, composée exclusivement à partir de matières recyclées – à l’exemple du nylon – et éco-responsables.

Crédit à la Une : ©Loewe.

Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account