Thierry Mariani, le candidat RN aux régionales en Paca est-il sans domicile (très) fixe dans la région?

Ce mercredi, le quotidien satyrique consacre une enquête, “La tête de liste RN Thierry Mariani manque d’adresse dans la région” et épingle l’homme qui serait domicilié dans le studio d’une maisonnette ne comprenant “quasiment que des appartements Airbnb” à Avignon (Vaucluse). 

Location d’un meublé

Elu maire de Valréas, dans ce même département, jusqu’en 2005 et député du Vaucluse (entre 1993 et 2012), Thierry Mariani a utilisé cette adresse, aux volets clos et sans nom sur la sonnette selon le quotidien, pour s’inscrire sur les listes électorales et pour se présenter de facto aux régionales. 

Contacté, dans un premier temps, Thierry Mariani a indiqué au Canard enchaîné louer un meublé à un particulier avec un contrat de location à l’appui, déposé aux services fonciers le 20 janvier 2020. Le loueur serait toutefois une conseillère régionale et élue municipale d’Avignon. 

Entre Paris, Bruxelles et Moscou

Selon l’enquête, le candidat lepéniste aurait quitté “depuis belle lurette” le Vaucluse et vendu tous ses biens immobiliers. “Depuis des années, le régional partage sa vie entre Paris, Bruxelles et Moscou, dans cette chère Russie de Poutine où il a certainement plus d’activités, voire d’amis, qu’en Paca…“, lit-on dans l’hebdomadaire. 

Le 31 mai, Thierry Mariani a précisé au Canard enchaîné à propos de son domicile avignonnais : “Je n’y passe pas ma vie, c’est vrai, mais j’y ai dormi quelque fois“. 

L’affaire se corse alors. S’il ne s’agit pas du domicile réel, le candidat doit établir – comme l’exige le code électoral – qu’en tant que locataire il paie bien des impôts à Avignon, à l’instar de la taxe d’habitation. En résumé, qu’il est inscrit au rôle des contributions directes communales. 

Le hic, va admettre le leader du RN régional, est qu’il n’a rien reçu… “Je dois être le seul mec de France qui n’a pas reçu ses impôts et qui se bat pour les payer“. 

“Vous êtes bien enregistré chez nous”

Et la fameuse attestation d’imposition, Thierry Mariani est parvenu à l’obtenir in extremis, à quelques heures de la mise sous presse du Canard enchaîné, le mardi 1er juin.

Il a fait état d’un texto du directeur départemental des finances publiques du Vaucluse qui confirme au député avoir “émis hier [le lundi 1er juin 2021] un rôle de taxe d’habitation pour l’appartement que vous louez (…). Vous êtes bien enregistré chez nous“, est-il mentionné. 

Il est par ailleurs mentionné que ce document pour l’année 2020 est faite après la clôture des listes électorales et contrevient, toujours selon Le Canard enchaîné, à l’obligation légale de deux années consécutives de domiciliation.

Les listes électorales ont, en effet, été validées par la commission municipale de contrôle le 28 mai dernier et “doivent être publiées en fin de semaine“. 

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account