loader image

Départs anticipés, crises de nerfs et évanouissements… Le film Titane de Julia Ducournau avait secoué les spectateurs lors de sa diffusion cette semaine. Une vingtaine de personnes avait dû être évacuée, prise en charge par les pompiers à la suite du visionnage des scènes de ce film, jugées d’une extrême violence.

Comme le veut la tradition, le film qui remporte la Palme d’Or est rediffusé le lendemain dans la salle du Palais des Festivals aux Cannois qui ont pu retirer leurs invitations auprès de la mairie. David Lisnard, le maire de Cannes, a tenu à mettre en garde les spectateurs qui iront voir le film ce dimanche.

S’il prend acte de la décision du jury du Festival International du Film et qu’il n’empêche pas les gens de voir le film, il appelle à faire preuve de vigilance. En particulier les personnes sensibles ou bien celles qui comptaient venir avec des enfants. Au risque de voir se reproduire un scénario similaire à celui qu’ont vécu les spectateurs lors de la première diffusion.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account