La maison d’enchères s’associe à Coinbase et lancera dans quelques jours le paiement en cryptomonnaie.

Paiement en Bitcoin ou en Ethereum.

À l’occasion de la vente de l’œuvre « Love is in the Air » de Bansky prévue le 12 mai prochain, Sotheby’s permettra à ses acheteurs de payer par cryptomonnaie. Deux monnaies numériques seront proposées : le Bitcoin, qui a atteint son record historique des 65.000$ le mois dernier, et l’Ethereum, dont l’unité a franchi la barre des 3.000$ le 3 mai.

Si l’œuvre de Bansky est estimée entre 3 et 5 millions de dollars, il faudrait donc de 51 à 86 Bitcoins et de 857 à 1 429 Ether pour l’acquérir. Les fonds devront être envoyés à partir d’un portefeuille ou d’un échange approuvé, notamment via Fidelity Digital Assets Services, Gemini, Paxos ou encore Coinbase, sollicité par Sotheby’s pour mettre en place ce système de transaction. Ce sera la première fois qu’une maison d’enchères accepte ce type de paiement pour une œuvre physique.

Cette initiative témoigne d’une nouvelle étape dans la digitalisation de Sotheby’s qui, mi-avril, faisait appel au système de certification blockchain avec la collection d’œuvres NFT de l’artiste Pak, dont la vente a rapporté quelques 16,8 millions de dollars. Avant elle, c’est la maison Christie’s qui avait fait trembler le monde de l’art en proposant à la vente, début mars, le NFT « Everydays – The First 5 000 days » de l’artiste Beeple à plus de 69 millions de dollars.

Journal du luxe

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account