Mis à jour le 10/04/2021 à 11:50

Publié le 10/04/2021 à 11:50

Un infirmier de Cagnes-sur-Mer remonté contre un tract anti-masque


Sylvain, infirmier libéral, a été très énervé par des dizaines de tracts anonymes apposés sur les pare-brises

“Ici je porte ma muselière”. C’est le titre d’un tract laissé sur plusieurs pare-brise hier à Cagnes-sur-Mer.

Sylvain, infirmier libéral, s’était garé à 6h45, sur le parking Sainte-Luce pour rendre visite à son premier patient de la journée. Quand il est tombé sur ce texte c’est de la “colère” qu’il a d’abord ressentie.

“On nous demande de faire des efforts et ce genre de message, c’est un nouveau coup de massue pour nous, livre-t-il. Les réas sont toujours pleines!”

“J’ai tout jeté à la poubelle”

Il n’a pas hésité, “j’ai pris et j’ai tout jeté à la poubelle”. Des dizaines de tracts anonymes qui attristent ce soignant qui passe du temps à “rassurer ses propres patients par rapport à toutes ces fausses informations sur les réseaux sociaux”.

“Si maintenant ça arrive, physiquement, en ville…”, s’inquiète Sylvain qui, outré, a partagé sa photo sur les réseaux sociaux. “J’ai eu une réaction de quelqu’un qui approuvait le message avec les mêmes arguments de d’habitude. Notamment qu’ils ont vu, au microscope, un truc bouger dans le masque. Regardez une croûte de camembert vous serez surpris!”

L’infirmier se demandait “s’il fallait en parler ou si c’était déjà leur faire trop de pub”.

 

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account