Désormais, la Biounda ne se boira plus sans un félin rouge sur le flanc. Écho à la médaille d’argent que la bière blonde brassée par La Mentounasc vient d’obtenir au prestigieux concours international de Lyon, dans la catégorie haute fermentation – Ale – blonde.

Cette année, les œnologues, sommeliers, restaurateurs, producteurs, cavistes et simples connaisseurs mobilisés ont dégusté 9 300 échantillons de breuvages (bières, vins et spiritueux) issus de 43 pays différents. Et plébiscité plusieurs d’entre eux, parmi lesquels le produit phare de la brasserie implantée à Garavan.

« On ne s’y attendait pas », se réjouit Alexis Gouttenoire, gérant de La Mentounasc aux côtés de Rémi Guignot. Précisant avoir à l’origine répondu à une invitation reçue par La Poste.

« On a envoyé des échantillons sans même faire de présélection. C’est vraiment la bière qu’on commercialise qui est arrivée au jury », souligne-t-il. Contexte sanitaire oblige, tout s’est fait à distance cette année. C’est donc par mail que les deux anciens maîtres d’hôtel ont, dans cette logique, découvert qu’ils étaient médaillés. Avec une note globale de 85/100 (pour une moyenne du jury évaluée à 77,62), un beau 9,33/10 pour la qualité des arômes et un superbe 10/10 pour l’odorat et l’intensité des arômes, la boisson mentonnaise a clairement su séduire.

Vendue jusqu’à Antibes

La nouvelle est d’autant plus belle que la brasserie artisanale est jeune : la Biounda n’est commercialisée que depuis juillet 2019.

« Nous avons connu un petit coup de moins bien avec les mesures liées à la crise, entre autres parce qu’on était en train de se développer du côté des restaurants. Mais au final, pendant le confinement, nous nous sommes davantage tournés vers les supermarchés et les épiceries fines, des établissements qu’on n’aurait pas forcément touchés avant », poursuit Alexis Gouttenoire. Indiquant que les bières estampillées Menton traversent ainsi, désormais, le département.

Face à l’essor de la demande, les deux gérants ont même opté pour l’embauche d’un employé, chargé de les aider pour les livraisons et la préparation des commandes.

« Il a commencé mardi ! », note le coresponsable, ravi de pouvoir créer de l’emploi dans un contexte difficile.

Une nouveauté

pour la mi-mai

Autre nouveauté : La Mentounasc s’apprête à sortir une quatrième bière. Après la Biounda et la Bianca au citron de Menton, puis la Néroli à la fleur d’oranger (sortie l’été dernier), place à la Limeta, une IPA (India Pale-Ale) au citron vert prévue pour la mi-mai.

« On reste sur une identité autour des agrumes mais cette bière sera plus amère car davantage corsée en houblon. C’est un conservateur et un antibactérien, on en mettait donc beaucoup pour les bières destinées à de longs trajets en mer. Le goût caractéristique des IPA vient de là. »

La médaille reçue a-t-elle déjà changé quelque chose dans la vision des consommateurs et dans les projets de La Mentounasc ?

Pas réellement, glisse-t-il. Conscient que la nouvelle est tombée il y a seulement trois semaines.

« Cela donnera un argument supplémentaire, même si nous n’avons plus grand-chose à prouver », résume-t-il. Pour l’heure, les néo Mentonnais continuent de brasser dans leur local – un ancien garage – sur le boulevard de Garavan.

La volonté

de s’agrandir

La prochaine étape, à moyen terme, consistera probablement à s’agrandir. Sans quitter Menton. En optant pour un plus grand local, et en acquérant – pourquoi pas – davantage de matériel.

« Pour l’instant, nous n’avons pas atteint la capacité maximale. Nous fonctionnons avec le même matériel que lors de l’ouverture et nous avons le même volume de production. Il est arrivé que l’on soit en rupture mais ça n’a jamais représenté de problème. Il vaut mieux ne pas avoir du stock sur les bras », souligne Alexis Gouttenoire.

Également contactés pour participer au concours de bières de la Foire de Brignoles, les deux passionnés préparent actuellement de nouveaux échantillons. Avec l’espoir de doubler la mise dans une année particulièrement difficile pour l’entreprenariat, et plus particulièrement pour les métiers de bouche.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account