La mort de cette jeune fille a secoué l’opinion publique, au cours du week-end. Marjorie, 17 ans, a été mortellement poignardée, vendredi 14 main, par un jeune homme de 14 ans, au pied d’un bâtiment de la cité Pierre et Marie Curie à Ivry-sur-Seine. 

En hommage à la jeune fille, une marche sera organisée samedi à Ivry-sur-Seine a indiqué lundi la mairie. 

Une marche “jaune”, sa couleur préférée

Vendredi en fin d’après-midi, après des “échanges véhéments” sur les réseaux sociaux, selon le parquet de Créteil, un jeune homme de 14 ans a poignardé dans le thorax Marjorie, au pied d’un bâtiment de la cité Pierre et Marie Curie à Ivry-sur-Seine. Après avoir pris la fuite, il a été interpellé et présenté à la justice. Mis en examen dimanche pour meurtre, il a été placé en détention provisoire.

Selon des témoignages recueillis par l’AFP, le suspect “avait créé un groupe Snapchat le matin même” au sujet de la petite sœur de la victime. “Marjorie n’a pas apprécié qu’on parle mal de sa petite sœur. Elle est venue en bas de la tour”, où vit le père du suspect, et l’“a frappé”.

L’adolescent serait alors remonté chez lui pour s’emparer d’un couteau, avec lequel il aurait poignardé Marjorie au niveau de la poitrine. “A l’initiative de la famille de Marjorie, et avec l’appui de la municipalité, une marche ‘jaune’ (la couleur préférée de la victime, ndlr) sera organisée le samedi 22 mai à la mémoire de la jeune fille et contre la violence”, a indiqué sur Twitter le maire d’Ivry, Philippe Bouyssou.

“Marjorie était une enfant d’Ivry, son agresseur aussi”, a-t-il ajouté, rappelant “l’émoi” suscité par sa mort, “véritable traumatisme dans sa cité”. Plusieurs adolescents ont été tués récemment en Ile-de-France dans des affaires en lien avec les phénomènes de harcèlement en ligne ou d’affrontement entre bandes de jeunes rivales.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account