loader image

À la joie d’avoir retrouvé les siens il y a quelques jours, succède encore une épreuve de santé. La princesse Charlène a été hospitalisée en urgence en Afrique du Sud après un malaise dans la nuit du 1er au 2 septembre.

Le Palais princier a attesté ce vendredi soir l’information qui tournait depuis le début de journée sans confirmation de la maison souveraine.

Dans le communiqué, l’état de la princesse est qualifié de “rassurant” par l’équipe médicale qui l’entoure. Et la princesse Charlène a quitté l’hôpital de Ballito, une ville côtière à 40 kilomètres de Durban à l’Est du pays mais demeure “suivie de près”.

Selon le succinct communiqué du Palais princier, le malaise aurait été provoqué par “des complications dues à une grave infection ORL” dont la princesse Charlène souffre depuis plusieurs mois.

Cette nouvelle hospitalisation s’ajoute à une série car la princesse Charlène est traitée médicalement depuis maintenant plusieurs mois en Afrique du Sud. Le 13 août dernier, elle subissait une intervention chirurgicale de quatre heures sous anesthésie générale nécessitant, ensuite, plusieurs semaines de repos.

Son début de convalescence a été égayé par l’arrivée du prince Albert II et de ses enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella. “Je suis si heureuse de retrouver ma famille”, témoignait la princesse sur son compte Instagram en publiant une salve de photos de ces retrouvailles.

La famille princière, qui n’avait pas été réunie depuis deux mois, a passé quelques jours ensemble. Puis le prince Albert II et les enfants ont regagné le continent européen vers la fin du mois d’août.

Ce vendredi, le prince souverain et ses enfants, le prince héréditaire Jacques et de la princesse Gabriella, se trouvaient à Dublin en Irlande pour une visite officielle qui s’est achevée dans la soirée.

New Report

Close

Log in with your credentials

or    

Forgot your details?

Create Account